• Courriels du Président aux  députés ancien (Eric Elkouby) et nouveau (Thierry Michels) et réponses:

     

    Sent: Friday, February 09, 2018 3:59 PM To: eric ELKOUBY Subject: Re: Fwd: Police de sécurité du quotidien


    Bonjour M Elkouby, J'ai bien reçu le contenu du texte que vous avez publié sur facebook et je vous en remercie. Je partage sans réserve votre analyse. Cependant, je vous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, un député du nom d'Eric ELKOUBY, nous annonçait la mise en place imminente d'une ZSP. Nous avions placé dans cette promesse tous nos espoirs d'autant que ce député avait eu l'assurance du Ministre de l'Intérieur pour cette création. Sincèrement nous allons de déception en déception et comme vous l'écrivez, nous sommes semble t-il un quartier abandonné des pouvoirs publics. Bien cordialement D Vidot 

     

     

    Sent: Friday, February 09, 2018 4:09 PM To: Daniel Vidot Subject: Re: Police de sécurité du quotidien

     

     

    Bonjour M. Vidot, 

    Que me suis je battu pour cette ZSP que le pouvoir n’a finalement pas honoré après s’être engagé par écrit. J’ai payé cher cet abandon de la parole gouvernementale donnée et la compensation (renforcement des effectifs) n’est pas suffisante. Certes je constate que mon successeur n’a non seulement rien fait pour attirer l’attention du ministre de l’intérieur sur l’Elsau mais il n’a même pas réagit. C’est le nouveau monde ! Pour ma part, j’ai saisi le Premier Ministre ce matin, je ne sais pas si ça servira à quelque chose mais au moins j’aurai notifié les choses, à mon désormais petit niveau.

     

    Mais je ne lâcherai jamais l’Elsau contrairement à d’autres qui ont promis le grand soir et qui ne parviennent même pas au crépuscule !

     

    Bien cordialement, 

     

    Éric Elkouby 

     

     

     

    La réaction de Eric Elkouby au lancement de la police de sécurité au quotidien se trouve sur sa page Facebook

    en voici une copie :

    Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, vient d’annoncer la liste des quartiers où sera déployée « la police de sécurité du quotidien ». Une nouvelle déception pour l’ouest de Strasbourg puisque c’est le Neuhof et la Meinau qui seront concernés d’ici à 2019. Je m’en réjouis pour ces quartiers. Pourtant, celui de l’Elsau serait davantage indiqué vu les derniers chiffres de la délinquance. On peut légitimement se demander ce que fait le Député de la circonscription ? Il ne dépose pas d’amendements, ni de propositions de lois (cf.Dna du 8 février 2018) visiblement il ne défend pas non plus sa circonscription... je reste persuadé qu’un Député est avant tout le représentant du peuple et donc doit en être son défenseur plutôt que de se présenter comme un élu connecté caché derrière son écran ! Pour ma part, dès ce soir j’interpellerais par courrier le Premier Ministre pour lui faire part des difficultés que rencontrent l’Elsau, quartier qui semble abandonné des pouvoirs publics dans leur ensemble.
    Quelle déception après tant d’efforts déployés pendant toutes ses années pour redonner sa dignité à ce quartier de l’Elsau !

     

     

    Sent: Friday, February 09, 2018 3:43 PM To: thierry.michels@assemblee-nationale.fr Subject: Réaction AREL (Association des Résidents de l'Elsau)


    Monsieur le Député, Nous apprenons aujourd'hui dans les D.N.A, que les quartiers du Neuhof et de la Meinau, déjà classés en ZSP, vont bénéficier d'une mise en oeuvre de la Police de Sécurité au Quotidien, pour laquelle une réunion de concertation avait eu lieu en janvier dernier à la Préfecture. Je suis, comme bien d'autres, sidéré et profondément déçu que le quartier de l'Elsau soit une fois de plus oublié et laissé pour compte, alors que la DDSP avait préconisé, entre autres que notre quartier bénéficie de cette action. Je pensais qu'ayant assisté à notre A.G en novembre dernier, vous aviez pu mesurer nos attentes sur le volet sécuritaire, d'autant que vous vous étiez fortement impliqué dans la concertation à la Préfecture, pour le projet PSQ.  Aussi, nous nous posons la question de savoir quel a été votre rôle sur cette décision, puisque nous sommes en plein dans les attributions du Député de la majorité que vous êtes : défendre sa circonscription ! C'est aussi la question, parmi d'autres que se pose votre prédécesseur, sur son compte facebook, lui qui n'a pas fait mieux en la matière, puisqu'il nous avait promis une ZSP durant son mandat. Ce projet n'a jamais abouti malgré ses amis politiques, voire ses soutiens ministériels. En vous remerciant par avance pour votre réponse qui nous apportera peut-être une explication et un espoir. Bien cordialement D Vidot, Président de l'AREL


    votre commentaire
  • Les DNA de ce jour développent le recours en justice de l'AHQG. Tout retard du chantier ne peut être que profitable à l'Elsau. Décision le 30 janvier.

    Le dernier combat

    « Le débat sur le tracé est clos », a voulu croire le maire de Strasbourg Roland Ries lors de la conférence de presse de lancement des travaux pour un tram vers Koenigshoffen. Les faits lui donnent tort, l’Association des habitants du quartier gare introduisant un recours en justice qui pourrait suspendre le chantier.


    « Il n’a pas été aisé de prendre cette décision, ni de la mettre en œuvre. Mais nous l’assumons », démarre la présidente de l’Association des habitants du quartier gare (AHQG). Ce jeudi, cette seule association du collectif contre le projet de tram de l’Eurométropole a déposé un mémoire d’une quarantaine de pages au tribunal administratif. Le dossier est assorti d’un recours en annulation pour excès de pouvoir contre l’arrêté préfectoral du 13 novembre dernier déclarant le projet d’utilité publique. Cette procédure sur le fond est assortie d’une requête en référé suspension à l’encontre du même arrêté préfectoral.

    « Une erreur d’appréciation et des études qui manquent »

    Le document produit par l’AHQG reprend une partie des arguments toujours avancés contre le tracé de l’Eurométropole de Strasbourg (EMS). « Nous estimons que l’exposé des faits est trompeur puisque le projet n’est pas une extension de la ligne F, plutôt un dévoiement de cette dernière. »

    « Nous estimons qu’il y a une erreur manifeste d’appréciation, par l’EMS, des conséquences de son projet, du fait de l’insuffisance d’études d’impact, notamment sur la circulation, à terme, dans le secteur », poursuit la présidente de l’AHQG.

    En sortie d’autoroute (rue de Koenisghoffen), boulevard de Nancy, au carrefour dudit boulevard avec la rue de Koenigshoffen (place de la Porte-Blanche), l’AHQG craint une congestion permanente du trafic routier, même s’il est diminué, de fait, par les infrastructures pour le tram. « La Porte-Blanche est, en matière de trafic routier, la deuxième entrée la plus fréquentée de Strasbourg. » « Or, l’EMS, dans ses réponses aux questions soulevées par l’enquête publique, élude ce problème et continue de foncer tête baissée vers son idée première. Une idée qui apportera, à notre sens, du bruit, de la pollution et de l’accidentologie. »

    Le collectif contre le projet de l’EMS l’a relevé plusieurs fois : La non-connexion de ce tram de Koenigshoffen à la station de la gare est en contradiction avec plusieurs documents cadres : le plan local d’urbanisme, le schéma des transports 2025, notamment.

    Des documents cadres « contredits »

    Par ailleurs, le mémoire de l’AHQG pointe également une incompatibilité avec le schéma régional de cohérence écologique, le projet de parking relais en sortie d’autoroute réduisant la fonctionnalité du corridor écologique C 104… Enfin, « à notre connaissance, il n’y a pas d’accord de l’architecte des Bâtiments de France pour la création du même parking relais dans le périmètre de protection des anciennes fortifications de Strasbourg », termine Anne-Marie Victor.

    Si la matière est dense, les plaignants se réduisent à une seule association du collectif. Koenigshoffen-Demain, a-t-on cru comprendre, ne souhaitait pas priver les habitants du quartier de l’arrivée d’un tram très attendu, même si le tracé s’avère un peu décevant. L’Association des résidents de l’Elsau s’est déjà fait « retoquer » par l’EMS comme n’étant pas située dans le périmètre du projet, bien que la baisse de fréquence des trams dans le quartier de l’Elsau en découle directement. « L’AREL nous soutient néanmoins totalement dans cette démarche et nous a fait parvenir un message en ce sens », souligne Anne-Marie Victor.

    Un autre soutien, inattendu, celui-ci, vient de l’initiative privée d’un propriétaire de bien immobilier boulevard de Nancy, qui demande également la suspension du chantier en référé. Il s’agirait d’un avocat.

    Quoi qu’il en soit, les deux affaires ont été jointes pour l’audience du 30 janvier au tribunal administratif.


    1 commentaire
  •  

    Bonjour,

    L'Association des habitants du quartier-gare (AHQG) vous informe qu'elle a déposé le 11 janvier 2018 au Tribunal Administratif de Strasbourg, un recours en annulation pour excès de pouvoir contre l'arrêté préfectoral du 13 novembre 2017 portant déclaration d'utilité publique du projet de prolongement de la ligne F du tramway à Strasbourg.

    Par ailleurs, une requête en référé suspension à l’encontre du même arrêté préfectoral a également été déposée par l'AHQG.

    En effet, notre opposition à ce tracé, tout comme celle de nombre d'habitants, a été tout autant ferme, publique, constante et constructive... que méprisée par l'EMS. Aussi, pour tenter d'éviter encore une erreur que nous considérons comme irrémédiable, nous saisissons le Tribunal Administratif avec les armes que nous offre la loi, aidés en cela par les lacunes et les contradictions du dossier de l'EMS.

    Avec nos associatives salutations,
    L'AHQG
     
    Contact:
    Anne-Marie VICTOR,
    Présidente de l'AHQG

    votre commentaire
  •  Les voeux du président :

              Les années se suivent et s’enchaînent à une cadence telle, que l’on a du mal à suivre. Pourtant les réalisations ou les concrétisations de projets ne suivent pas au même rythme.

              Si le quartier a connu des changements, ce n’est pas dans le domaine des réalisations et encore moins de l’amélioration mais plutôt dans le bouleversement politique.

              Ainsi, un nouvel Adjoint a été nommé fin 2016 et en juin dernier un nouveau député a été élu, pour quels résultats ?

              Si le premier cité a eu le temps nécessaire pour prendre en compte les problèmes du quartier, le second vient d’arriver, aussi laissons lui le temps de s’adapter à la situation générale de l’Elsau.

              Toujours est-il que l’Assemblée Générale de notre association nous a permis de conforter notre impression sur le premier nommé et de faire connaissance avec le second. Tant et si bien que lors de notre prochaine AG, si rien ne bouge à l’Elsau, nous serons moins indulgents avec nos invités de marque.

              L’année 2017 s’achève, dans quelques jours, nous allons inévitablement basculer en 2018. Que nous réserve t-elle ? En tous cas difficile d’imaginer une même inertie, voire une  aggravation des problèmes.

              Je vous propose d’être optimiste, d’autant que les fêtes de fin d’année sont imminentes et propices à une certaine euphorie. Alors oublions pour un moment, dans la mesure du possible, tout ce qui ne va pas, tout en ayant une pensée particulière pour ceux qui souffrent ou qui sont dans la difficulté.      

              A toutes et à tous, je vous souhaite une belle et heureuse année 2018 et surtout une bonne santé. 


    2 commentaires
  •  

    Assemblée Générale de l'AREL 

    24 novembre 2017

     

    Vous étiez nombreux et participatifs. merci

    Nos invités présents :

    • Monsieur Thierry MICHELS, député de la 1ère circonscription  son attaché parlementaire
    • Monsieur Luc GILLMANN, adjoint au Maire, le représentant 
    • Madame la directrice de la Maison d’Arrêt
    • Monsieur Yves JUNG, représentant du Préfet
    • La Police Nationale représentée par le Commandant Ludwig et le Major Vautrin 
    • Monsieur François DESRUES, directeur de projet à la direction du territoire de la ville de Strasbourg,
    • Madame la Présidente du centre socio-culturel
    • -Madame Julia MANGOLD, journaliste aux DNA 

     

    Un Compte rendu détaillé paraîtra bientôt, voici déjà le rapport moral du président, l'article des DNA du lendemain, et ci-après la  déclaration d'utilité publique de la préfecture concernant le tram F.

    Quelques réunions, ces derniers temps, ont été organisées sur les projets de sécurité, sur la rénovation urbaine, sur la participation citoyenne etc. On veut nous écouter, on a besoin de nous, on veut "co-construire" avec nous... mais pour le moment ce sont de belles paroles et tous les projets sont en attente ou en panne. On aimerait bien voir arriver du concret, un supermarché par exemple. (Monsieur Gillmann s'est contenté de dire que le dossier était en cours d'instruction ; on croit savoir que la ville aurait refusé le permis de construire... patience...patience !)

     

     

    RAPPORT MORAL du Président

     

    Notre quartier de l’Elsau pourrait être un havre de paix baignant dans la verdure et les frondaisons. C’est encore le cas à certaines heures de la journée et à certains endroits. Mais ce cliché idyllique ne doit pas masquer pas la réalité d’un quartier qui ne va pas bien, en paupérisation progressive, pour lequel on retire les atouts majeurs comme la ligne F du tram. Il y a belle lurette que les banques et les commerces ont disparu. A l’Elsau, vous ne pouvez pas retirer de l’argent liquide, et je vais ironiser à peine en vous disant, même pour payer votre came. 

    pour lire la suite ...

     

    ______________________________________________

    article des DNA

    Humeur morose

    Supermarché en rade, dégradation en vue de l’offre de transport en commun, petite délinquance… Pour les membres de l’association des résidents de l’Elsau (Arel), les motifs de récrimination ne manquent pas.

    JU.M

     

    Un député,  un adjoint au maire, un commandant de police et, en prime, la directrice de la maison d’arrêt de Strasbourg ont pris place, vendredi soir, dans la salle bondée de la paroisse protestante de l’Elsau. L’assemblée générale de l’association des résidents de l’Elsau (Arel) est l’occasion pour ses membres, chaque année, d’interpeller les autorités à propos des dysfonctionnements du quartier.

    pour lire la suite ... 

     

    ______________________________________________ 

    Arrêté 13/11/2017

    portant déclaration d'utilité publique du projet de

    prolongement Ouest de la ligne F du tramway, à Strasbourg

     

    ...

    Article 1 : Sont déclarés d’utilité publique les acquisitions et travaux nécessaires au projet de prolongement Ouest de la ligne F du tramway, depuis le centre ville de Strasbourg vers le quartier de Koenigshoffen...

    pour lire la suite ... 

     

    Nous avons redit à l’AG ce que nos élus ne veulent reconnaître publiquement :

    ·         30 à 40% de trafic en moins sur l’Elsau ne constitue pas un « prolongement » mais un détournement de la ligne F.

    ·         Ce détournement constitue pour l’Elsau une dégradation du service des transports, une dégradation de plus…

    ·         Ce projet d’ailleurs ne répondra pas au mieux aux besoins des habitants de Koenigshoffen.

    ·         Il n’améliorera pas, loin de là, la gestion des trajets vers la gare ou à partir de la gare.

    ·         Il est en parfaite incohérence avec les projets de la Région pour l’accès à Strasbourg des habitants des agglomérations proches.

    ·         Ce projet à courte vue rendra impossible ou beaucoup plus chers les développements ultérieurs du réseau.

     

    ·         C’est un projet financier au rabais qui témoigne du mépris de la ville pour l’Ouest.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires