• Législative : réponses des candidats sur les problèmes d'insécurité à l'Elsau.

    Le président de l'AREL a envoyé aux deux candidats restants le courrier suivant:

    Vous trouverez ensuite les réponses des candidats. 

     

    Objet : élection législative partielle de Strasbourg 1, du 29 mai prochain

     Messieurs les Candidats,

    Les urnes ont parlé, elles décideront dimanche qui de vous deux, Eric ELKOUBY ou Jean Emmanuel ROBERT, sera député.

     Quel que soit l’heureux élu, nous avons une question à vous poser, pour laquelle nous souhaiterions une réponse rapide afin que nous puissions l’insérer sur le site de notre association.

     Ce dimanche lors du premier tour, notre quartier, l’Elsau a connu des rodéos en tous genres, de motos, de quads et surtout de voitures dont une de marque Volkswagen de couleur blanche, immatriculée en Allemagne qui a sévi tout le week-end, en toute impunité. Malgré plusieurs appels à la Police Nationale, les rodéos ont perduré.

     Bien sur, tout le monde sait (nous et les auteurs) que les poursuites sont interdites et le phénomène ne va faire que s’amplifier, sauf si un jour nos élus décident que cela n’est plus acceptable et qu’il est temps de réagir.

     Aussi, par rapport à ce cas de figure, nous aimerions connaître votre sentiment et quelle sera votre action, si vous êtes élu, pour tenter d’enrayer ce genre de méfaits qui perturbent la tranquillité d’un quartier entier et génèrent une insécurité routière notamment.

     En vous remerciant par avance pour votre réponse et en vous priant de recevoir nos sentiments les plus cordiaux.

     

                                                                                                           Le Président de l’AREL

                                                                                                                           Daniel VIDOT

       Réponse de M. Eric Elkouby 

    Monsieur le Président, Cher Monsieur Vidot,
    J'ai bien pris connaissance de votre courrier de ce jour concernant les problèmes d'insécurité dans le quartier de l'Elsau.
    Je vous remercie d'avoir bien voulu me faire part de vos remarques.
    Vous le savez, cette situation ne m'est pas inconnue et en tant qu'Adjoint au Maire en charge du quartier de l'Elsau, je l'ai signalée à plusieurs reprises à la police. De nombreuses fois, je suis monté au créneau pour demander un renforcement de la présence policière sur ce secteur et une action ferme à l'encontre des personnes qui font du rodéo dans le quartier.
    Je souhaite vous rappeler que M. le Ministre de l'Intérieur a récemment annoncé, lors de son passage à Strasbourg, un renforcement de 115 policiers et gendarmes sur la zone de sécurité de Strasbourg à partir du 1er septembre 2016.
    Il a par ailleurs précisé, et je m'en réjouis fortement car c'était une demande récurrente de ma part, l'installation d'une zone de sécurité prioritaire (ZSP) s'étendant sur l'Elsau et jusqu'à l'Elmerforst à compter de juin 2016. Tout cela doit encore être précisé par un arrêté ministériel qui sera publié au Journal officiel de la République.
    Durant cette campagne électorale, j'ai été le seul candidat à souligner dans mes documents électoraux l'importance de la sécurité pour tous. J'ai notamment axé mes engagements sur la remise en place d'une police de proximité, qui joue un rôle essentiel de prévention et de médiation.
    A l'époque où Nicolas Sarkozy était Ministre de l'Intérieur, j'ai dénoncé sa décision de fermer le Bureau des Ilotiers de l'Elsau. Je me suis également inquiété de la fermeture du Bureau de police de l'avenue de la Forêt-Noire. On en voit les conséquences aujourd'hui, évidemment.
    De plus, pendant les campagnes pour les élections départementales de 2011 et 2015, j'ai réclamé l'ouverture d'un Bureau de police nationale à l'Elsau, en particulier pour faire le lien avec la Maison d'arrêt de Strasbourg. Pour le moment, les différents Gouvernements n'ont pas souhaité donner suite à cette demande, mais je suis bien décidé à relancer ce dossier avec force et conviction et je ne désespère pas que cela aboutisse.
    Vous le savez, j'ai toujours eu un dialogue constructif avec les membres de l'AREL et je tiens à rester à votre écoute.
    J'espère avoir répondu à vos interrogations et me tiens bien entendu, comme à chaque fois, à votre disposition pour poursuivre cet échange avec l'ensemble des membres de l'AREL.
    Bien cordialement,Eric ELKOUBY

    25/05/2016 10h21

     

    Réponse de Jean-Emmanuel Robert

    Monsieur le Président,

    Je reviens vers vous suite au courrier que vous avez eu l'amabilité de me transmettre. Je  réponds bien volontiers aux préoccupations des habitants que vous relayez en matière de sécurité et de lutte contre la délinquance.

    J'ai toujours été intransigeant sur les questions de sécurité qui constituent une liberté pour nos concitoyens.

    Il ne doit pas y avoir de zones de non-droit dans notre pays et cela vaut aussi pour l'Elsau.

    Ces rodéos sont insupportables. Je les vois d'ailleurs se produire à proximité de mon immeuble.
    Je ne partage pas l'idée de dire que les poursuites ne sont pas interdites. Elles ne le sont pas légalement. Il s'agit en revanche de consignes politiques, qui sont bien réelles, provenant du ministère de l'intérieur, et visant à prôner le "laisser faire".
    Je suis opposé à cette philosophie et je défends depuis longtemps la tolérance zéro en la matière. Le jour où un drame se produira, tout le monde dira "on savait" et s'agitera pour condamner. Je refuse de rentrer dans ce système.

    Par ailleurs, la police nationale n'est pas la seule à pouvoir intervenir. Il y a aussi la police municipale. Dès votre sollicitation, j'ai d'ailleurs écrit  au maire de Strasbourg pour qu'il prenne la décision politique d'envoyer des équipages de la PMR faire respecter le code de la route dans notre quartier.

    Par ailleurs, je suis favorable à l'interdiction par la loi de la circulation des quads en ville. Ils se sont développés de manière exponentielle et aggravent la situation en se rajoutant aux scooters et aux voitures. Restant à votre entière disposition,

    Bien cordialement

    Jean-Emmanuel ROBERT

    25/05/2016 22h08

     

    Daniel Vidot à Eric Elkouby

    Merci pour votre réponse qui repose essentiellement sur les renforts que la police pourrait bénéficier (ZSP et bureau de police). J'ai sans doute mal formulé ma question car on peut mettre autant de policiers que l'on veut sur le terrain pour faire cesser les rodéos mais ont -ils les moyens légaux (à mon humble avis oui), voire les instructions nécessaires pour enrayer ce phénomène ???   Puisqu'il est notoire, on l'entend dans les réunions, qu'il ne faut pas engager de poursuites (de chasse). De fait notre question est de connaître ce que pense notre futur député sur ce sujet précis et ce qu'il peut faire à l'Assemblée Nationale pour trouver une réelle solution à ce problème lequel est mal vécu par nos adhérents. Bien cordialement

     

    D Vidot  

     

    Réponse de Eric Elkouby 

    Monsieur le Président, Cher Monsieur Vidot,

    Il est faux de dire que la police a l'ordre de ne pas poursuivre ces personnes. J'ai rencontré encore récemment le Directeur départemental de la sécurité publique et le Procureur de la République qui ont clairement un langage de fermeté en la matière et qui prouvent dans leur action que les poursuites sont réelles. Si je suis élu Député, j'interviendrai à l'Assemblée nationale dans le cadre du budget national sur la thématique du renforcement des effectifs de police à l'Elsau. D'autre part, je déposerai une proposition de loi visant à interdire l'utilisation des quads dans les zones urbaines et à renforcer les sanctions punitives pour les contrevenants. Cette démarche avait déjà été initiée par un groupe de parlementaires, dont Armand Jung et Jean-Philippe Maurer. Il faudrait reprendre le flambeau sur ce point précis. En matière de sécurité, je ne privilégie ni l'angélisme ni le laxisme. Je pense tout simplement qu'il faut être ferme et c'est ce message que j'entends porter à l'Assemblée nationale si je suis élu. Bien cordialement, Eric Elkouby 

     


  • Commentaires

    1
    Flowers
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 18:26
    Je souhaite rebondir sur cet article.
    Nous avons en ce moment une certaine présence policière. , on les voit ils sont la. Mais voici ce que j ai pu voir cette semaine :
    Un jeune homme faisait un bon rodéo le long de la rue Raphaël avec son engin non immatriculé et sans casque (â vrai dire pour cela c est son problème) et dans le même temps une voiture de Policier passe croisant donc ce jeune homme faisant n importe quoi . Et surprise .. La voiture a tranquillement continué son chemin sans faire demi tour ni s'arrêter. Alors à quoi servent-ils ? Est-ce que nos élus peuvent répondre ? Pourquoi ce comportement des policiers ? bref .... Aussi sachez que le chemin le long de l'Ill est emprunté maintenant par les gyropodes (segway) faisant des balades touristiques avec les touristes ... Ça serait bien de faire en sorte de stopper la circulation des scooter sur ce chemin avant qu'un accident arrive .. Mieux vaut prévenir je crois ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :