• L'Elsau fait la une (hélas!)

    Première page des DNA de ce jour et toute une page régionale pour rapporter les activités "ludiques de quelques  jeunes désœuvrés" et les conséquences sur la vie de la cité.

    Mais rien, absolument rien, sur l'analyse du problème. Et encore moins sur des solutions à trouver. 

    Tout le monde s'indigne (à juste titre) mais on va se contenter de faire circuler quelques voitures de police, augmenter temporairement le nombre de contrôleurs. Je suis sûr que ça les fait bien rigoler ces jeunes qui maintenant viennent aussi sonner aux portes pour intimider et insulter les habitants et les menacer de brûler leurs voitures.

     

    Tout le monde s'indigne, même les policiers, si on en croit l'article de "Rue 89" 

    Policiers : « on n’a plus aucune crédibilité dans les quartiers »

     


  • Commentaires

    1
    PIETREK
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 19:38

    Le maire est responsable de la sécurité publique dans sa ville.

    Où est-il ce grand monsieur socialo, que fait-il pour enrayer cette calamité

    qui ne date pas d'aujourd'hui?... Et notre "brillamment élu" va à nouveau nous

    empaumer de ses belles phrases ! Qu'il retourne donc "à l'usine' où mieux qu'il aille donc

    vendre des oeufs aux énergumènes du quartier que les parents ne savent pas éduquer!

    Gérald PIETREK, citoyen excédé.

    2
    Ludo
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 21:15
    On devrait faire payer les familles des jeunes qui ont causés les dégâts. Qui payent la réparation ? Indirectement c'est nous les citoyens. J'´espere qu'on fera payer les familles !
    Le maire ... faisons lui une mauvaise publicité à celui-là. Il ne fait rien ... quel honte .
    3
    PIETREK
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 20:12

    exactement; on se comprend!. Et si elles n'ont pas le sous, alors qu'on gèle leurs allocs qui serviraient à rembourser les dégâts!

    Alors elles veilleront peut-être à mieusx éduquer leurs rejetons!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :