• Inquiétante vacance du poste d'adjoint

    Ci-après le courrier du Président adressé à M. Ries, maire de Strasbourg,

    relatant nos inquiétudes après la démission de M. Elkouby.

     

    Monsieur le Maire,

     

                Avec la démission de M. Eric ELKOUBY de son poste d’adjoint, l’AREL a perdu un correspondant qui était à l’écoute de notre association même si les nouvelles, les annonces voire les promesses dont il nous a abreuvé se sont rarement concrétisées. On retiendra toutefois la non construction de la mosquée pour laquelle une association intégriste avait fait le forcing, y compris dans son bureau. 

               

                La vacance du poste d’adjoint nous inquiète. Ainsi si l’on en croit les DNA, pendant trois longs mois, ce poste ne sera pas pourvu comme si rien ne se passait sur les trois quartiers que sont Koenigshoffen, la Montagne Verte et surtout l’Elsau qui est toujours la plus oubliée de la municipalité. Cette carence l’atteste si besoin en était, elle dénote le manque de considération que la mairie a à l’encontre de notre quartier.

     

                Or des faits, ils s’en passent dans le quartier et ce n’est pas la réponse incertaine de votre secrétariat qui va nous rassurer :

    -à ma question ce vendredi après-midi : « qui assure l’intérim de M ELKOUBY ? » on m’a répondu : « je ne peux pas vous dire ». Je n’ai pas eu plus de précision avec une deuxième personne qui m’a conseillé d’envoyer un courriel pour poser cette question !

     

                Je reviens sur les faits qui nous ont préoccupés.

    -Les rodéos en tous genres, un peu moins nombreux en cette période estivale, qui cependant continuent et pour lesquels l’impunité semble la seule réponse.

    -la rue Carpeaux qu’il conviendrait de rebaptiser la rue de la fumette, la rue des joints ou encore la rue des sit-in puisque deux filles ont importuné les riverains de cette rue pavillonnaire pendant deux mois. La police sollicitée par notre association a mis fin très récemment à cette situation. Qu’elle en soit ici remerciée.

    -l’absence de la benne pour les déchets verts qui a priori concerne l’Eurométropole (courrier au Président joint à la présente) et pour laquelle nous sollicitons votre arbitrage.

     

                D’autres faits depuis se sont produits avec l’orage que nous avons connu ce vendredi vers 17h00. Vous me répondrez sans doute que la mairie n’y est pour rien et je vous le concède… en partie seulement car aux fortes pluies se sont conjugués l’état  des caniveaux (herbes folles), la chute prématurée des feuilles et celle des fruits des platanes de l’avenue Pigalle dont vous aviez souligné la trop grande hauteur lors de votre visite préélectorale. Il en a résulté que cette conjugaison a fait que les bouches d’égout des rues Vélasquez et Carpeaux, au fond des impasses ont été complètement obstruées, créant une grande mare d’eau qui a trouvé une issue respectivement dans le garage de M Levy et dans le mien. Heureusement l’avenue Pigalle, n’a pas « débordé », sur les rues précitées mais nous n’en étions pas loin. De même que la présence de M Lévy et la mienne a permis d’éviter des dégâts dans nos domiciles.

               

                Par ailleurs, d’autres caniveaux sont dans le même état de négligence dans certaines rues du quartier et que dire de l’avenue Pigalle, bien mal nommée, qui ressemble à une friche ; elle n’a été tondue qu’une fois cette année !

     

                  Enfin nous vous rendons destinataire d’un questionnaire de satisfaction portant sur le ressenti des adhérents de l’AREL lors de notre réunion intermédiaire du 20 juin 2016, par rapport au quartier.

     

                Nous sommes conscients que les problèmes évoqués dans la présente ne concernent pas nécessairement le Maire mais en l’absence d’adjoint de quartier, et nous en sommes désolés, nous n’avons pas trouvé d’autres solutions.

     

                Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour vous faire part de notre étonnement quant à la démission de M ELKOUBY. Il est vrai que la tâche qui attend son successeur par rapport à l’Elsau est ardue. Les attentes sont nombreuses : ex magasin Leclerc dont l’affiche « prochainement ouverture d’un magasin » apposée depuis plus d’un an prête à sourire, la maison en ruine qui n’attend que de s’ébouler à l’angle des rues Schongauer et de l’Unterelsau et qui devait se transformer en médiathèque est sans doute une utopie, la réfection de la rue Michel Ange sûrement une chimère et les équipements « vitaboucle » sur les bords de l’Ill, rue Raphaël, une illusion. Cette liste est loin d’être exhaustive et on peut comprendre le renoncement de M ELKOUBY qui a sans doute fait le bon choix, le plus facile.

     

                En vous remerciant d’avoir pris le temps de nous lire et en espérant que vous puissiez nous apporter des réponses rassurantes par rapport à nos interrogations. Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments respectueux.          

     

                 

     

    Le Président

     

                                                                          

     

                                                                                                  Daniel VIDOT    


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :