• GCO

    Ils étaient nombreux hier à manifester contre le projet de contournement.

    Mais nous qui subissons directement les nuisances de l'autoroute urbaine, en bruit, en pollution, en difficultés de circulation, qu’en pensons-nous ? (Et que dire des abords, des berges, des voies à proximité de l’autoroute totalement abandonnés au déchets, aux casses ou aux Roms et sans autre sécurité qu’une simple glissière ordinaire)

     

    On entend les arguments des uns et des autres, mais  à qui faire confiance, qui dit la vérité ? Y en a-t-il une ? Comment la connaître ?

    On a l’impression que pour les uns les hamsters sont plus importants que les riverains de l’autoroute et que pour les autres il faut bien préserver les avantages des actionnaires de Vinci.

    Résumé ainsi, c’est évidemment caricatural, mais l’impression qui se dégage c’est qu’on ne se préoccupe guère de nous.

    GCO

    Depuis l'Elsau on peut accéder à pied sur l'autoroute...

     

    On a du mal à comprendre pourquoi un doublement des possibilités de circulation ne réduirait pas le trafic.

    On a du mal à comprendre pourquoi on n’utilise pas toutes les possibilités de solutions, pourquoi  on ne pourrait obliger les camions polonais, hongrois, tchèques, bulgares et les autres à contourner la ville.

    On a du mal à comprendre comment on peut vouloir la densification de la population et ne (presque) rien faire pour sa mobilité.

    On a du mal à comprendre pourquoi il y a partout (ou presque) des murs anti-bruit mais pas chez nous (bientôt au moins 43 mètres !)

     

    Vos avis nous intéressent.


  • Commentaires

    1
    Marc WALKER
    Dimanche 16 Octobre 2016 à 10:30

    2000 personnes, c'est peut-être beaucoup. Mais c'est bien peu par rapport aux dizaines de milliers de riverains qui subissent la pollution et les nuisances sonores. Sans compter les professionnels et les particuliers qui passent leur temps dans les bouchons.

    Par ailleurs, si on n'avait pas gaspillé les terres agricoles pour faire des lotissements dans les villages des alentours, il y aurait beaucoup moins d'habitants incommodés par le GCO et les paysans auraient plus de terres.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :