• Conseil municipal 18 mai 2015 : fermeture de Leclerc à l'Elsau

    A voir sur ce lien l’intervention de Jean-Emmanuel Robert  au Conseil municipal du 18 mai 2015, concernant la fermeture du Leclerc express à l’Elsau.

     

    http://strasbourg.creacast.tv/vod.php?sub=2015-05-18&id=3040

     

    A suivre sur le même document la réponse de Eric Elkouby et l’intervention de Roland Ries.

    Réaction personnelle (et qui n'engage que moi, mais que vous pouvez partager) de l'habitant de l’Elsau que je suis :

     

    ·         - Les guéguerres politiciennes ne nous intéressent pas et ne font pas avancer les choses.

    ·         - C’est le présent qui nous intéresse et actuellement, c’est loin de s’arranger à l’Elsau

    ·         - Vous avez raison, Messieurs, l’Elsau n’est pas abandonné, ni par les camions qui sortent de chez Elis par un chemin piétonnier en couvrant le voisinage de poussière, ni par les « copains » des détenus de la maison d’arrêt, ni par le facteur qui dépose régulièrement les taxes foncières et autres du niveau d’un quartier résidentiel, ni par les jeunes désœuvrés à qui il n’est plus possible d’adresser la parole pour une demande polie de « pourquoi tu mets pas tes déchets dans la poubelle ? » sans se faire insulter, ni par les motos qui parcourent les aires de jeux pour enfants, ni par les casses automobiles illégales etc.

    ·         - Il est facile Monsieur le Maire de dire que hélas c’est la liberté du commerce de s’implanter ou non là où il veut. Sauf que s’il quitte le quartier c’est qu’il n’est plus rentable pour le commerce et il ne l’est plus parce qu’on y a mis un concentré de la misère humaine. Pourquoi les citoyens honorables resteraient-ils là, ils partiront comme les banques, comme la boulangerie, comme les commerces. Il y va de la responsabilité de la ville de rétablir la mixité sociale et de redonner de l’attrait à ce quartier. On en est loin.

    ·        -  Ah l’ANRU : 17 millions promis. Combien en restera-t-il pour l’Elsau quand on les aura partagés ? Mais ça ne suffira pas de réhabiliter Cus Habitat, il faut aussi changer les mentalités et les comportements.

    ·         - Ah le PNU ! Quels sont donc les projets concrets pour le quartier ? C’est vrai, on vient de semer 40m2 de prairie sauvage, rue Raphaël. (Combien de fleurs pour un jardin éphémère et bien cher près de la cathédrale ?)

     

    Pour le reste, on peut consulter la lettre au Maire envoyée récemment. Il est urgent de ne plus nous abreuver de bonnes paroles, mais de construire un vrai grand projet. A la dernière réunion du Comité de l’AREL, on a senti monter l’impatience, l’indignation et même la grogne.

     

     

    Une assemblée générale intermédiaire (et non statutaire) est prévue en juin où seront invités les habitants du quartier. Elle favorisera l'information et la concertation.


  • Commentaires

    1
    Flowers67
    Jeudi 21 Mai 2015 à 13:57

    A force de laisser ce quartier à l'abandon il y règne un sentiment d'insécurité, il n'est plus tranquille. 

    "Ces jeunes désoeuvrés" ne savent plus quoi faire.. rien que ces 3 dernières semaines il y a eu plusieurs incivilités: 

    Une jeune fille s'est fait dérangée par deux jeunes en scooter sans casque alors qu'elle faisait tranquillement son footing le long de L' Ill rue Raphaël..

    Deux poubelles ont été incendiées le long du chemin piétonnier qui longe l'Ill, seront-elles remplacées ?

    1 voiture a été incendiée, incendie volontaire.  

    Une caravane est stationnée sur le parking derrière le Leclerc depuis plusieurs semaines et ça ne semble déranger personne... 

    On va nous dire que cela arrive partout, dans d'autres villes, alors certes ces types d'incivilités arrivent partout mais est-ce une raison pour ne pas chercher à y remédier? 

    Comme l'indique l'article il faut un vrai projet qui impliquera tous les habitants du quartier quelque soit l'origine de chacun.

    Heureusement il reste la pharmacie... mais pour combien de temps ? 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :