• chaleur du réseau

    Un avion bimoteur survolera bientôt l'Elsau, de nuit, à 500 m d'altitude, pour  "faire une thermographie permettant de détecter d’éventuelles déperditions thermiques dans les canalisations des réseaux de chaleur. " (DNA 17/02). On sait depuis longtemps que ces déperditions ne sont pas "éventuelles". Quand il y a un peu de neige, on voit très bien où  sont les déperditions, pas besoin de prendre de l'altitude.

     


  • Commentaires

    1
    PIETREK
    Samedi 18 Février à 16:33

    Oui, mais ça donne du travail à un tas de bureaucrates "Spinner", sans

    parler du coût :à charge de qui ?..., certainement pas du maire et de son

    aéropage !

    Heureusement que le ridicule ne tue pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :