•  

    Découvert cet après midi, ce monument surréaliste préfigurant sans doute le futur jardin des sculptures qu'on nous promet pour bientôt sur l'Elsau. Et qui viendrait s'ajouter aux totems promis dans le cadre du PNU.Totem à l'Elsau

    Photo transmise par M. P-L Laurelli

    Un totem si on s'en réfère aux définitions du CNRTL (centre national de ressources textuelles et lexicales) est :"Être ou chose généralement un animal, considéré(e) comme emblème, fétiche ou porte-bonheur. équivalent de mascotte." Serait-ce qu'enfin la roue tourne pour l'Elsau et qu'on va arrêter de pédaler ?

    Il y a une autre définition : "Ce à quoi on voue un respect quasi religieux; chose sacrée."  Mais là, je n'y crois pas, le respect à l'Elsau, va falloir patienter...

    Ou bien il s'agit d'un nouvel épisode de la guerre piétons cyclistes dont les DNA nous rebattent les oreilles (ou les yeux, plus exactement).

    Ou alors c'est le vélo qu'on m'a volé récemment devant le bureau de l'adjoint de quartier ; faut que j'aille vérifier !

     

     


    4 commentaires
  • Des travaux en cours dans le quartier des peintres, la benne est rapidement utilisée à d'autres fins. Et le trottoir réceptionne...

    Une benne, quelle aubaine.

    Une benne, quelle aubaine.

    Il est grand temps de revoir le plan "Poubelle"

    pour rappel la déchetterie se situe

    Rue de l'Abbé Lemire, 67200 Strasbourg

    Téléphone :03 88 60 90 09
     
    sur le site de la ville on trouve les horaires d'ouverture.

     


    1 commentaire
  • C'était hier  le 21/11

    M. Gillmann a superbement ignoré la dégradation de la desserte de l'Elsau qu'engendra le dévoiement de la ligne F.

    L'argument premier pour le choix du tracé était l'aspect financier : les élus ont voté le projet sur un budget de 29 M€ ; l'AVP proposé hier est soudain passé à 42 M€ (à cause des aménagements nécessaires). 

    Et le maire n'a pas encore digéré le refus du tram sur pneu...


    2 commentaires
  • le filet sera "prochainement installé"  a déclaré le Garde des Sceaux J-J Urvoas, lors de son récent passage à Strasbourg.

    Cela devrait dissuader tous les lanceurs de projectiles à l'intention des prisonniers et surtout ramener un peu de calme chez les riverains.

    Coût de l'opération 218 000 €.


    1 commentaire

  • 1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique